Le Kit de Musicothérapie

(Code: KIT DE MUSIC)

Envoyer à un ami
240,00 EUR
En Stock
Ajouter au Panier
Le Kit de Musicothérapie

Le kit complet contient 8 flacons vibratoires 

Le son blanc

Le son rose

Le son rouge

Le son bleu

Le son violet

Le son gris

Le son isochrone

 Le flacon "Harmonie" est offert !

Ce kit complet est présenté dans un coffret en bois

Les vertus de la Musicothérapie et

de l’acoustique en flacons vibratoires

Des sons en contrepoint monochromatique ou complexe qui réconcilient vos vibrations et

régénèrent vos cellules.

Les sons que nous percevons, et ceux qui ne nous sont pas accessibles, stimulent le

taux vibratoire de certaines parties de notre corps. Tous les organes, et toutes les parties

de notre corps sont en mesure d’être dynamisés, apaisés, transmutés en fonction de la

fréquence vibratoire des sons qui nous traversent.

I) Caractérisation du son

Le phénomène de résonance s’observe lorsqu’un objet se met à résonner, à vibrer, où se

 briser en présence d’un son qui est en accord avec lui. Les tissus et organes se mettent

 également à vibrer lorsqu'ils sont pénétrés par les fréquences Hertziennes qui ont des

 harmoniques communes.

Le cerveau est stimulé par certaines sonorités, et peut même subir des dommages par

 certaines fréquences en lien avec la boite crânienne.

L’utilisation du Gong Tibétain s’est largement répandue à travers le monde pour ses

 vertus thérapeutiques.

L'échelonnage des résonances dans le corps se déploie à travers

 les chakras, les méridiens et nadis. La gamme s’étend le long des 7 chakras. Le timbre

 de la note fait réagir tel ou tel organe. Les sons graves résonnent dans la région de

 l’abdomen ainsi que dans les organes qui lui correspondent tandis que les sons aigus

résonnent au niveau de la tête. Toutes les fréquences auront des harmoniques dans le

 reste de corps.Les sons se répercutent également sur les chakras extérieurs au corps et agissent sur

 notre environnement et notre adaptation à cet environnement.

 Pythagore affirmait que toute chose se compose de nombres et de figures

mathématiques y compris la musique. Les mouvements des planètes génèrent une

musique des sphères. Pythagore et ses disciples ont contribué à l'élaboration d'une

"musicothérapie" pythagoricienne afin de mettre en symbiose l'humanité et les sphères

célestes. Hermès Trismégiste (Egypte ancienne) évoque également la musique et

l’harmonie des sphères planétaires.

Les flacons vibratoires contiennent l’information d’un son pur (une fréquence sans

harmonique et qui ne présente que le fondamental), ou complexe (plusieurs

harmoniques) formant un spectre sonore (fourchette de fréquence, ou d’un accord de

fréquences) en bourdon, jouée en contrepoint rigoureux, superposé en cascade, selon

une cadence et une intensité déterminées en fonction de l’effet recherché.

« Renforcé par l’énergie Christique, c’est « L’Esprit » de la note, ou de l’accord qui

émane de chaque flacon ».

Les sons créent des formes. « Au commencement était le Verbe ». Leurs fréquences très

subtiles se manifestent, créent et structure la matière. Ils auraient participé à la formation

de l’Univers ! Du sable déposé sur une surface plane, et soumis à une vibration sonore,

élabore d'extraordinaires figures géométriques. Ces figures sont découpées en cellules

absolument symétriques. La complexité et la finesse de ces œuvres s’amplifient lorsque

la fréquence vibratoire est élevée. Nombre de ces figures acoustiques se trouvent dans

les végétaux, les animaux, le cosmos et les crop­circles.

La maladie est une altération des fréquences vibratoires et sonores de nos systèmes

corporels et neurovégétatifs.

Il existe une multitude de façon d’agir sur les fréquences vibratoires du corps humain :

Les molécules chimiques, la phytothérapie, la chromathérapie, les massages en

vibrations japonaises, les cristaux, les champs magnétiques, les techniques chinoises

agissant sur les méridiens, les différentes techniques de méditation et de visualisation, le

chant, la médecine quantique...etc.

La thérapie par le son en flacons vibratoires, s’appuie sur la correspondance fréquentielle

entre les sons et les organes du corps humain. Pour qu’un accord ou une note agissent

sur un organe déterminé, ou traite une maladie en particulier, il est indispensable que

l’information contenue ait une longueur d’onde en harmonique avec les tissus conjonctifs

et cellulaires à soigner.

Les fréquences que nous utilisons en information vibratoires ne se réfèrent à aucune

forme de gamme ou de mode musical. Il s’agit d’une gamme « non définie ». Tempérer

une gamme est très utile sur un plan musical afin d’éviter les dissonances. Cette dernière

a été instaurée par les musiciens et consiste à modifier légèrement la fréquence des

notes afin d'avoir un rapport constant entre demi­tons.

Dans certains cas, il est nécessaire de sortir de la gamme et des fréquences auxquelles

l’oreille humaine est sensible, en utilisant des fréquences en infrason ou en ultrason.

II) Les sons colorés en flacons vibratoires

Les sons sont des « cocktails » de fréquences aléatoires qui sont classés par « couleur »

 selon leur densité spectrale de puissance. Chaque type de son présente des propriétés

 particulières se répercutant sur la matière et l’oreille qui l’écoute. Une correspondance

 entre les ondes cérébrales et l’influence de ces sons sur les êtres vivants et

 l’environnement, leur octroie des vertus considérables utilisées comme outil

 thérapeutique de synchronisation.

L’utilisation des flacons vibratoires de sons colorés permet de s'immerger dans un bain

de fréquences inaudibles et apaisantes. Ces sons agissent sur le rythme crânien et sur

les ondes cérébrales favorisant la détente, le ressourcement et la régénération.

  • Le son blanc

À l’instar du spectre de lumière blanche (qui contient toutes les couleurs), Ce son continu, perçu comme un souffle, contient toutes les fréquences sonores audibles en synergie vibratoire. Utilisé pour déprogrammer en profondeur les acouphènes, pour traiter lesinsomnies, et les troubles nerveux, le son blanc est un son dans lequel toutes les fréquences audibles sont  présentes. Ce son est utilisé pour traiter les traumatismespsychiques en activant des ondes cérébrales « nettoyeuses ». Les sons blancs sont en résonnance avec les ondes Bêta du cerveau. Véritable douche sonore, ce son purifie, balaie et lave notre corps éthérique.

  • Le son rose

C’est un son agréable, riche en fréquences graves, et d’intensité sonore constante à chaque ajout d’octaves. (Le son blanc ayant une intensité constante par hertz). Si on mesure un son rose avec une échelle arithmétique (en hertz), sa densité spectrale de puissance tend donc vers l'infini pour les basses fréquences et vers zéro pour les hautes fréquences. Ce son et adapté à notre perception sensorielle. Le son rose permet de rétablir le confort auditif. Ces fréquences permettent de soulager les crises d’acouphènes, et sont utilisées en alternance avec les sons blancs. Le son rose génère les ondes alpha.

  • Le son rouge

Le son rouge présente une chute de 6 dB à chaque superposition d’octave, (au lieu de 3 dB pour le son rose). Ainsi à chaque augmentation de fréquence, la densité de puissance sonore diminue.

Il s’agit d’un son hautement thérapeutique, qui soigne l’hyperacousie, ou la déformation des perceptions auditives. Ces symptômes s’accompagnent d’une grande souffrance que les sons rouge permettent de soulager. Ce son est utilisé en cas de perte auditivedans les fréquences graves.  Il est en lien avec la production d’ondes cérébrales multiples.

  • Le son bleu

Présente une augmentation de la puissance sonore de 3 dB par octave jusqu’à une fréquence infinie.  Les cellules de la rétinesont fondées sur les principes du spectre sonore du « son bleu ». Ces sons accompagnent les techniques de visualisations créatrices. Le son bleu favorise lesondes Thêta.

  • Le son violet

Présente une augmentation de la puissance sonore de 6 dB par octave Ce son est aussi connu comme étant un dérivé du son blanc. Il active les ondes Delta propice au sommeil lent et profond.

  • Le son gris

Il s’agit en fait, d’un son rose soumis à une courbe psycho acoustique (sensation auditive liée à la physiologie du système auditif de l’être humain) d'intensité constante de telle sorte qu'un auditeur ait l'impression que l'intensité est égale pour toutes les fréquences.

Cela est à différencier au son rose qui a une intensité égale sur un intervalle logarithmique de fréquences mais qui n'est pas perçue comme telle à cause des biais de l'appareil auditif humain. Le son gris génère des ondes cérébrales Gamma, ayant trait à laspiritualité et àl’illumination. Ce son est utilisé pour les états modifiés de conscience et l’accès aux mémoires Akashiques. Il stimule l’intuition, l’inspiration et la créativité.

Tableau récapitulatif 

III) Les ondes cérébrales

Le cerveau transmet des messages à toutes les parties du corps, par le biais

 d’impulsions électriques gérées par le système nerveux central. Lorsque le cerveau est

 altéré (maladie, stress, alimentation non adaptée, accidents), les ondes cérébrales créent

 des algorithmes anormaux, créant des déséquilibres organiques, métaboliques et

 psychiques. Les ondes cérébrales s’observent par imageries médicales, en plaçant des

 capteurs sur le cuir chevelu.

L’intensité de l’activité cérébrale se manifeste par la

 fréquence de ces ondes calculées en hertz (Hz) ­ un hertz = une ondulation à la seconde.

Lorsqu’il n’y a pas d’activité cérébrale, le graphique enregistré par l’électro-encéphalogramme est plat. Les ondes générées par un cerveau actif, montrent une

 activité électrique cérébrale rythmique dont les fréquences sont nommées : Alpha, Bêta,

 Gamma, Delta, Thêta) :

Alpha: fréquences comprises entre 8.5 et 12 Hz. Elles caractérisent un état de

 conscience relaxé, confiant et apaisé, et sont principalement émises lorsque le

 sujet est au repos, les yeux clos. Les sons roses agissent sur la production d’ondes

 alpha.

Bêta : correspond aux fréquences comprises entre 12 Hz et 45 Hz,

 caractéristique de l’état de veille actif. Elles sont suscitées par les états de pensées

 agités et préoccupés, et l’anxiété. Les ondes Bêta induisent une maitrise du

 mouvement Au niveau du cortex moteur, le rythme bêta est associé aux contractions

 musculaires et au renforcement des perceptions sensorielles lors du contrôle moteur

 immobile. Les ondes Bêta sont activées pour renforcer la maitrise des mouvements.

 Elles agissent efficacement sur le processus de refoulement et de suppression des

 mouvements involontaires (spasmes, crispations, Tic, et Toc, hyperactivité).

 L'induction volontaire (par des fréquences acoustiques) d'onde bêta au niveau du

 cortex moteur provoque un ralentissement des mouvements moteurs et une meilleure

 maitrise de soi. Les sons blancs jouent un rôle de nettoyage, de reprogrammation, et

 de frontières efficaces lorsque l’environnement est considéré comme agressif et

 intrusif.

Gamma : Ce sont des fréquences oscillantes autour de 40 Hz. Elles ont été

 récemment impliquées dans les processus de perception subjective, où l’illusion des

 sens. (Liage Perceptif. Subliminal). Il est fréquent d’y trouver le « nombre d’or » :

 Proportion harmonieuse entre les fréquences émises simultanément. Ces fréquences

 ont une affinité avec la perception de la beauté, avec l’art, et la spiritualité. Elles

 sont caractérisées par une intense activité neuronale et mentale propice au

 développement cérébral de l’enfant. Elles influencent les capacités de

 communication et de langage, ainsi que les aptitudes à mémoriser. Ces ondes

 seront mises à profits grâces aux sons gris.

 Delta : Il s’agit de fréquences inférieures à 4 Hz, normales chez le très jeune

 enfant, elles peuvent ensuite caractériser certaines lésions cérébrales lorsqu’elles

 sont produites en état de veille. Ces ondes sont produites au moment du sommeil

 profond sans rêves. Ces ondes sont utilisées de manière thérapeutique en cas de

 douleurs intenses privant l’individu de sommeil. Ces ondes sont induites par le

 son violet.

Thêta: fréquences entre 4.5 et 8 Hz. Ces Ondes cérébrales parfois difficiles

 d’accès, sont liées aux ressources et au pouvoir personnel. Elles se manifestent dans

 les états de méditation ou d’hypnose. Ces ondes portent le mental sur l’avenir, les

 projets et soutiennent la volonté et l’engagement. Nos ressources profondes, notre

 créativité, les solutions à nos problèmes se trouvent stimulées par les ondes Thêta.

 Elles sont induites par le son bleu.

Les ondes multiples : fréquences comprises entre 12 et 16 Hz, qui sont

 caractéristiques de la phase de sommeil paradoxal. Le son rouge est en lien avec cette

 production d’ondes multiples et favorise la régénération cellulaire, la réparation des

 tissus, l’élimination des radicaux libres, la régulation du métabolisme, le

 rajeunissement, la stabilité émotionnelle, relationnelle, psychique, et l’ancrage.

L’introduction de flacons vibratoires de sons colorés spécifiques lors d’une séance de

méditation est une méthode permettant d’influer sur les ondes cérébrales offrant un sens

aigu de la conscience, et une acuité intellectuelle que peuvent témoigner les pratiquants

les plus expérimentés de la méditation. En effet, la pratique de la pleine conscience est

connue pour ses multiples bienfaits en agissant sur le stress, et le système

neurovégétatif. Ces états de bien­être qu’elles engendrent sont en grande partie induits

par les ondes cérébrales et le rythme crânien qu’elles génèrent. Les états de conscience

obtenus, conduisent à des changements profonds et durables au niveau de la

cognition et de la gestion des émotions. Un phénomène de synchronisation neuronale

s’observe au fil des séances : cette synchronisation est en mesure de permettre des

changements synaptiques jouant un rôle crucial dans la constitution de réseaux de

communication neuronales tout à fait nouveau, (neuroplasticité, reprogrammation) arbitré

en dispositions cognitives et affectives coordonnées. (Cohérence cardiaque, et

harmonisation du cœur et de la raison). Les circuits neuronaux qui traitent d’un même

sujet sont synchronisés. La phase d’oscillation commune entre les neurones augmente

la capacité de cohérence entre les pensées, les paroles et les actes Les troubles du

comportement, les pensées qui n’aboutissent pas, les difficultés de concentration et

d’apprentissage marquent cette difficulté de synchronisation neuronale.

IV) Les sons Isochrones

Les sons isochrones sont de puissants outils pour optimiser les capacités de

 concentration et la pratique du monodéïsme (pensée unique et canalisée). Ils stimulent

 la zone périphérique du cerveau et permettent d’atteindre plus rapidement un degré de

 méditation intense.

Les sons isochrones sont des associations de sonorités de fréquences basses. La

 quantité de répétition du même son en une seconde est restreinte. Un intervalle ponctué

 d’une prompte superposition dans l’émission des sons crée une rythmique instituant une

 croisée des ondes décalées. Des ondes, de même forme, se croisent ainsi de manière

 régulière, produisant un schéma unique et répété. Lorsque deux sonorités se croisent,

 elles provoquent une troisième dont la régularité s’observe nettement lorsque les bruits

 sont écoutés à vitesse réduite.

Ce troisième son de fréquence peu élevée mais pourtant

 parfaitement audible, est considéré comme subliminale et influence directement la

 cognition, favorisant des ondes cérébrales particulières de fréquences faibles.

Au cours d’une séance de méditation profonde, il est clairement observé que le cerveau

 produit principalement des ondes de fréquences basses, que les sons isochrones sont en

 mesure de favoriser.

Les sons isochrones favorisent une meilleure capacité de concentration pour vivre en

 conscience et trouver les ressources nécessaires pour une vie harmonieuse et une

 adaptation optimale à l’environnement.

 Lorsque vous méditez, utiliser les sons isochrones en flacon vibratoires permet

 d’atteindre plus rapidement l’état de conscience propice à la création d’ondes cérébrales

 spécifiques à l’état méditatif. Il suffit de méditer comme vous le faites habituellement tout

 en portant le flacon Isochrone sur le chakra du cœur (en pendentif ou dans le soutien-

gorge pour les femmes). Le port de ce flacon pendant la méditation aide à dépasser

 d’éventuels états de stress, de tension, d’irritabilité et tout ce qui pourrait détourner votre

 conscience.

Le flacon Isochrone vous donne les moyens d’accéder plus rapidement à

 des états de conscience, que seule une longue expérience permet généralement.

 L’utilisation régulière de sons isochrones pour accompagner la méditation aidera à

 progresser très rapidement. Un travail régulier et intense, sera valorisé et vos efforts

 seront récompensés. Ce flacon vibratoire peut être utilisé en dehors de toute séance de

 méditation, en cas de stress, d’anxiété, de difficultés de maitrise de soi, de

 questionnements et de bavardages mentaux infructueux et invalidants.

V) Comment utiliser vos flacons vibratoires de musicothérapie

Chaque flacon est à poser sur le chakra du cœur pendant 30 minutes 1 fois par jour.

Le son rose peut être utilisé à volonté en cas de crise ou de mal-­être.

Le son rouge sera pris de préférence le matin. Et peut dans certains cas

 accompagner un protocole de réveil des cellules souches.

Le son blancpeut également être porté plus longtemps, en cas de difficulté à se

 maitriser où pour créer une frontière/filtre entre soi et l’environnement.

Le son bleu peut accompagner vos séances d’hypnose, de sophrologie, ou de

 visualisations créatrices.

Le son violet ne s’utilise que 3 minutes sur le chakra du cœur en cas de douleur (à

 renouveler plusieurs fois par jour en cas de douleurs persistantes). Pour les troubles du

 sommeil : porter le flacon sur le chakra du cœur pendant 3 minutes au coucher, et

 reprendre le flacon en cas de réveil nocturne).

Le son gris sera pris au moment des efforts intellectuels et de concentration, ou

 pendant vos séances de méditation et de prières.

Le son Isochrone se porte pendant 45 minutes maximum, pour la maitrise de soi,

 la canalisation de vos pensées, ou pour accompagner vos séances de méditations

 quotidiennes.

VI) Les infrasons à usage ciblé en flacons vibratoires

Les infrasons sont des fréquences très basses et inaudibles pour l’oreille humaine. Ils

 agissent en profondeur sur la régénération des cellules. L’énergie d’un spectre de

 fréquences basses entre 10 et 20 Hz a une action drainante et tonifiante sur les tissus

 conjonctifs, qui ainsi, permet une meilleure vigueur musculaire, une souplesse des

 articulations, une solidité des tendons, et une meilleure protection des nerfs.

 De nombreux appareils à usage médical, et esthétiques, sont utilisés pour traiter la

 douleur, stimuler la réparation cellulaire, éliminer les tissus adipeux et activer le drainage

 lymphatique.

Ces appareils sophistiqués agissent en émettant des fréquences

 acoustiques synchronisées spécifiques en fonction du résultat souhaité.

 Les infrasons stimulent la circulation sanguine.

 Ils agissent sur les douleurs musculaires, les tendinites, les lombalgies, les cervicalgies,

 et l’arthrose.

 Ils soulagent efficacement les migraines, et les congestions et encombrements

 respiratoires.

Les infrasons sont utilisés pour soigner les entorses, les inflammations articulaires, et les

 œdèmes.

Ils sont également salutaires en cas de crampes, et contractures.

 Les infrasons ciblent également les paralysies faciales, les troubles nerveux et les

 acouphènes.

Ils font également partie de la thérapie rééducative après un AVC.

 De nombreux instituts de beauté y ont recours également.

 Les infrasons, à défaut d’être entendu, sont ressentis dans notre cage thoracique, ou sous

 forme de bourdonnements d’oreilles que les mains posées dessus ne parviennent pas à

 atténuer. Les fréquences du début de la première octave perçue par l’oreille se situent

 entre 16 et 40 Hz. Elles ne sont pas complètements considérées comme des infrasons.

 Elles procurent une impression, à la fois auditive et physique, évoquant une sensation de

 « poids dans la poitrine », une forme d’oppression physique comme avant l’orage.

Selon leur intensité, les infrasons peuvent avoir des effets destructeurs, ou présenter une

 simple gêne physiologique allant de l’inconfort, au mal­être diffus, jusqu’à de véritables

 désordres nerveux et psychologiques. Ainsi, des lieux réputés "hantés" par des esprits sont

 en fait des endroits habités par les infrasons causés par des appareils, des réseaux

 ferroviaires ou autoroutiers. Les climatiseurs, ventilateurs, pompes, compresseurs,

 machines à sécher, centrifugeuses, etc. produisent couramment des niveaux élevés

 d’infrasons. À faible niveau, presque inaudibles, des réactions de fatigue, de dépression,

 de stress, d’irritation, de migraines, de pertes de la vigilance, de vertiges et des nausées

 ont été rapportés. Ces phénomènes peuvent être dus aux effets des infrasons sur les

 fréquences vibratoires naturelles des organes digestifs, cardiaques, respiratoires ou des

 globes oculaires.

Les infrasons ont la capacité de traverser les obstacles plus facilement que les hautes

 fréquences. Les fréquences élevées ont tendance à se réfléchir plutôt qu’à pénétrer la

 matière. Les infrasons sont largement utilisés dans le bâtiment, pour démolir rapidement

 et sous contrôle des immeubles imposants.

Connaissant la puissance des infrasons, leur utilisations à des fins thérapeutiques

 sont ciblées et ponctuelles.

Les flacons vibratoires à infrasons ne se posent pas sur le chakra du cœur. Ils seront

 utilisés à des fins spécifiques, sur des endroits ciblés du corps et pendant un temps

 précis sur les conseils de votre thérapeute.


Les flacons vibratoires à base d’infrasons sont préparés sur mesure.

N’hésitez pas à me contacter.

Pour commander les flacons au détail : Cliquez ICI