Guimauve

(Code: GUIVAUME)

Envoyer à un ami
12,00 EUR
Ajouter au Panier
Guimauve

Guimauve

La guimauve est très appréciée pour ses décoctions et ses tisanes. On peut en utiliser les racines, les fleurs ou les feuilles.

La guimauve dans l'histoire :

au Moyen-Âge, à l’époque où l'on utilisait le fer rouge comme jugement de Dieu, certaines personnes la guimauve pour adoucir les brûlures.

Certains écrivains latins lui conféraient des propriétés médicinales, notamment pour soulager les inflammations et ulcères gastriques. Des écrits soulignent d’autre part que les racines étaient utilisées depuis le Moyen-Âge pour les maux de gorge.

Principes actifs de la guimauve :

Cette plante est riche en mucilages (arabinogalactanes et galacturonorhamnanes), substances naturelles qui gonflent au contact de l'eau pour former une sorte de gel.

Elle contient également des polyphénols (ex. le tiliroside).

Les racines comportent de l’amidon, des polyphénols, des acides phénoliques et des acides aminés.

Comment utiliser la guimauve ?

En infusion : Laissez infuser les fleurs et feuilles séchées pendant une dizaine de minutes dans l'eau bouillante.

En décoction : (racines sèches)

Versez 10 g de racine dans un litre d’eau froide.

Portez à ébullition, laissez bouillir 10 minutes, puis filtrez.

Les bienfaits de la guimauve :

La guimauve et le système respiratoire :

Nos grands-mères conseillaient de boire une infusion de guimauve trois fois par jour afin d'aider à calmer la toux.

Les troubles du systèmes respiratoires peuvent se caractériser par une grippe, un rhume, une bronchite, une laryngite, une pharyngite, de l'asthme ou de une trachéite.

Une étude aurait montré que le rhamnogalacturonane contenu dans la guimauve posséderait des propriétés antitussives chez le cochon-dinde.

La guimauve pourrait aider à maintenir des voies respiratoires saines.

La guimauve et la peau :

Les aphtes, les abcès, furoncles, eczémas, irritations de la peau, couperoses, dermatoses, cors, ampoules sont différents désagréments qui caractérisent les problèmes de peau. La médecine ancienne aurait utilisé la guimauve et principalement ses mucilages pour aider à les soulager.

Nos ancêtres utilisaient la guimauve en décoction de racines, en l'appliquant à l'aide de compresses pour aider à soulager les problèmes de peau bénins.

La guimauve et le système digestif :

Nos grands-mères conseillaient aussi de boire une tisane de guimauve tous les soirs pour faciliter le transit intestinal. Utiliser la guimauve en décoction aurait le même effet. Elles l'utilisaient notamment pour prévenir la diharrée.

Une étude a montré que chez le rat, l’extrait de fleurs de guimauve aiderait à calmer l’inflammationaigue ou chronique afin de soulager les ulcères.

Les racines de guimauve séchée sont aussi fréquemment utilisée pour soulager les poussées dentairesdes bébés. Nouez une longue racine de guimauve en anneau et laissez votre enfant faire ses dents dessus.

Les autres bienfaits de la guimauve :

Utiliser la guimauve en gargarismes de décoction aiderait à garder un bon équilibre buccal.

Nos ancêtres préconisaient cette action afin d'aider à soulager les inflammations de la gorge et de la bouche.

Ils appliquaient aussi la décoction à l'aide de compresses sur les infections et inflammationsexternes (furoncles, piqûres d'insecte, démangeaisons, etc).

Pour les infectionsinternes (infections urinaires, troubles respiratoires légers), ils buvaient la guimauve en tisane, à préparer comme indiqué ci-dessus.

Mentions obligatoires :

Ce dossier n’a aucune valeur médicale, donc aucune valeur de diagnostic et de ce fait ne dispense nullement la consultation de son médecin.

Cet article est purement informatif. Chaque lecteur demeure donc, en fonction de son propre discernement, personnellement et intégralement responsable de l'usage qu'il en fera ou n'en fera pas.

Toutes les informations relatives aux moyens et produits naturels de santé se trouvant sur le présent dossier, sont données gracieusement à titre d'information et d'éducation des lecteurs et du public en général, dans une optique de prévention et d'invitation à la prise en charge de sa santé individuelle par soi-même.

Nutriveil n'assume, bien évidemment, aucune responsabilité d'ordre médical. Les personnes malades sont invitées à consulter un médecin.